Logo de Nicolas Béver

Victoire et doublé pour KMRS

23-11-22

 

C'est une belle victoire qui fait du bien au moral et rassure pour 2023 !

Pour la dernière course de la saison, Nicolas se rend au Maroc sur le tracé d'Agadir qu'il affectionne particulièrement. Il rejoint ses équipiers Lucas Urbani et Helmy Hamrouni du team KMRS Racing ainsi que du très expérimenté Thomas Schoofs en tant que stratège et team manager pour les accompagner. Pour cette occasion, Marc Alexandre Storder a inscrit une deuxième équipe compétitive, KMRS Expérience.
 
Arrivé vendredi en fin de matinée à Agadir, les pilotes se rendent au circuit l'après-midi pour effectuer plusieurs séances d'essais libres. Sur chacune des sessions Nico, Lucas et Helmy sont parmi les plus rapides des 30 équipages présents.
 
Habitué des conditions climatiques et de l'impact qu'elles ont sur cette piste, l'équipe à conscience que la séance qualificative d'une heure ne se jouera que sur les dix premières minutes. Thomas décide d'envoyer Nico qui parvient à positionner KMRS en première ligne à 42 millièmes de la pôle position.
'L'objectif était de "survivre" au premier virage et de partir à deux pour créer un gap dès les premiers tours.'
Le tour de formation a la particularité de se faire derrière un dromadaire et le départ est donné lancé. Dans ces conditions le premier virage, très serré, voit souvent le pilote en deuxième position se faire écarter de la trajectoire et ressortir 4-5e. Nicolas parvient à maintenir sa place et décide de ne pas attaquer le leader mais de le pousser pour tenter de s'échapper.
 
Au bout de plusieurs tours, Nico passe en tête voyant qu'il est plus rapide et qu'ils ne parviennent pas à se détacher du groupe de cinq pilotes. NB hausse le rythme et réussi à partir en emmenant un autre pilote. Au premier ravitaillement, KMRS rentre trois tours plus tard que son poursuivant pour tenter de faire la différence en solo. Ceci couplé à une sortie des stands parfaite permet à Helmy de ressortir avec un peu plus de trois secondes d'avance.
'La coupure de courant nous a coûté, avec la quasi-totalité du top 10, sept tours de pénalité.'
Nico, Helmy et Lucas se succèdent et repartent à chaque fois, grâce à une très bonne analyse du Team Manager, avec des karts leur permettant d'être parmi les plus rapides en piste. Au bout de plusieurs heures de course, KMRS pointe en tête avec deux tours d'avance sur son plus proche poursuivant, KMRS Expérience.
 
Aux alentours de 22h, toute l'infrastructure du circuit se retrouve dans le noir total suite à une coupure électrique. Sans éclairage, il est quasiment impossible pour les pilotes de savoir où ils se situent sur la piste et de voir le prochain virage. L'organisation réagit rapidement en faisant rentrer le safety car le temps de rétablir la situation.
 
Immédiatement, quelques équipes rentrent aux stands ce qui leur permet de gagner un temps considérable. Cependant, le règlement stipule qu'il est interdit de rentrer aux stands sous régime de safety car. Voyant que la pit lane n'a pas été fermée, qu'aucune pénalité n'a été infligée et que l'équipe a perdu beaucoup de temps face à la quasi-totalité du top 10 qui a fait un arrêt, KMRS Racing rentre également.
 
Malheureusement, après plusieurs heures de discussions entre la direction de course et les teams managers, une pénalité sévère de sept tours est donnée aux équipes qui ont effectué un arrêt. Le classement est chamboulé avec des équipes ProAm qui se retrouvent en tête devant toutes les équipes de la catégorie Pro. KMRS passe de leader avec deux tours d'avance à cinquième avec plus de trois tours de retard.
'Cette victoire est de bonne augure pour la saison prochaine.'
La pénalité n'affecte pas le moral de l'équipe qui continue sur le même rythme pour combler son retard. KMRS parvient à reprendre les commandes dans la catégorie Pro et récupère plus de deux tours sur les premiers du classement général. Lucas, motivé à la radio par le team manager, parvient à doubler les leaders dans le dernier tour de course pour franchir le drapeau à damier, pour l'honneur, à moins d'un tour des vainqueurs.
 
La victoire d'une équipe ProAm au classement général est quelque chose d'atypique et la sévérité de la sanction infligée est discutable, mais KMRS Racing remporte bien la victoire dans la catégorie Pro et s'offre même un doublé avec KMRS Experience.
 
Ce résultat fait du bien aux troupes de Marc Alexandre Storder qui avait prévu les trois dernières courses de 2022 pour que la nouvelle composition trouve ses marques. En Italie et Bulgarie l'équipe a rencontré quelques déconvenues, mais a su réagir pour décrocher cette victoire, ce qui est de bonne augure pour la saison prochaine.
 
 
 
 

WEK 2021 - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

Sponsoring & Partenariat
Copyright © NICOLAS BEVER RACING |