Logo de Nicolas Béver

Au pied du podium bulgare

03-10-21

 

Un problème de radio et la méconnaissance du circuit nous privent d'un podium.

Un mois après les 24h du RKC en France, Nicolas et l’équipe KMRS se rendent à Haskovo en Bulgarie pour une manche du championnat WEK, World Endurance Karting. Nico est accompagné de Paul Theysgens, Félix Férir et du Portugais Amandio Costa Paz ainsi que de Marc Stordeur, Jean Béver et Florian Collet pour le staff et la stratégie.
 
N'ayant pas pu se rendre plus tôt sur place, Amandio et Nicolas découvrent le technique et très bosselé tracé Bulgare lors des qualifications. Les écarts sont très serrés entre les 42 équipes présentes et KMRS réalise le 12e temps de la séance.
'Stratégie décallée et remontée inaperçue.'
Félix, qui est le plus expérimenté sur ce tracé a la responsabilité de prendre le départ. Son envol est prudent et perd quelques positions le premier tour, mais parvient rapidement à revenir jusqu'en huitième position.
 
Le règlement impose 30 arrêts obligatoires avec un temps minimum de 10 minutes et maximum 70 minutes par relai ainsi qu'un changement de kart et de pilote à chaque arrêt aux stands. Le team décide de faire une stratégie décalée et de rentrer aux stands plus tôt que les autres. De cette manière KMRS peut rentrer une deuxième fois quelques minutes plus tard pour espérer récupérer un bon kart et se fondre dans le classement pour passer inaperçu.
 
Grace à l'organisation de toute l'équipe, chaque pilote a dans les mains un kart rapide qu'ils exploitent parfaitement en étant toujours parmi les plus rapides en piste. Tout en étant fondu dans le classement avec des arrêts aux stands en plus, KMRS est en fait en tête de la course.
'Changement de sens et les ennuies commencent !'
Au bout de 12 heures de course, le safety car monte en piste pour effectuer un changement de sens. Amandio et Nicolas ne connaissant pas le tracé dans ce sens, ils apprennent la piste en pleine course. Bien qu'ils réussissent à être dans le coup très rapidement, les autres équipes n'en demandaient pas tant pour rattraper leur retard et s'emparer de la première place.
 
Installé en seconde position, le team supporté par Net & Co peut toujours prétendre à la victoire mais c'est sans compter sur un problème de radio qui vient anéantir toutes leurs chances de victoire et même de podium. Au moment de faire rentrer le pilote portugais aux stands, le staff se rend compte que la communication radio ne fonctionne plus. Le temps de courir au bord de piste pour lui faire signe de rentrer, le délai maximum de 70 minutes par relai était dépassé de 22 secondes. Ce qui équivaut à une pénalité d'un tour.
'De la frustration mais aussi de la satisfaction'
Le résultat obtenu, quatrième, n'est bien entendu pas celui escompté par Nicolas et le team KMRS, mais le ressenti général est tout de même positif. Quelques erreurs ont été commises et des axes d'amélioration ont été identifés, mais à nouveau KMRS a pu montrer sa pointe de vitesse et ce, face à quelques-unes des meilleures équipes mondiales.
 
 
 
 

WEK 2021 - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

Sponsoring & Partenariat
Copyright © NICOLAS BEVER RACING |