Podium à la première manche du WEK

18-03-20

 

Deuxième place pour la première du championnat World Endurance Kart au Maroc.

Après le mercato de l'inter saison, Nicolas et le team KMRS se sont rendus le week-end dernier au premier round du championnat WEK, World Endurance Kart, à Agadir. L'équipe était pour la première fois composée uniquement de pilote Belge avec Nicolas, Antoine Morlet, Paul Theysgens et Maxime Drion.

 

Ayant réalisé le meilleur temps de l'équipe lors des essais libres du vendredi, Nicolas est en charge des essais qualificatifs. Dès les premiers tours de roue, Nico se rend compte que le tirage au sort des karts n'a pas été en faveur du KMRS Racing et qu'il allait être compliqué de réaliser un chrono rapide. Au terme de la séance, l'équipe de Marc Alexandre Stordeur pointe seulement en 13ème position.

'Un début de course compliqué !’

Le règlement du WEK a la particularité d'imposer un minimum de 27 arrêts avec un changement de pilote et de machine obligatoire. Paul prend un envol parfait en gagnant six positions dès le premier tour. Malheureusement, le manque de puissance se fait immédiatement ressentir et KMRS descend au classement à peine deux tours plus tard. Le team décide d'utiliser un joker après trois tours de course en espérant un kart plus performant, mais le moteur de la seconde machine ne respire pas mieux. Antoine doit se contenter de subir le manque de vitesse tout le long de son relais. L'équipe fait un passage par la dernière position du classement général avec un peu plus d'un tour de retard sur les leaders après une heure de course. Au deuxième arrêt au stand, Nico repart avec un kart incomparable par rapport aux deux précédents. Dès son deuxièmes tours, Nicolas est le plus rapide en piste de plusieurs dixièmes. Durant une heure, le pilote Belge aligne les meilleurs tours et permet à l'équipe KMRS de rentrer dans le top 10.

'Malade, Antoine doit renoncer sur conseil du médecin ! On termine les 20 dernières heures de course à 3 sans fermer l'oeil de la nuit !'

Pris de vertiges à quelques minutes de son relais, le jeune médaillé d'argent aux FIA Motorsport Games, est contraint d'abandonner sur conseil du médecin. Nico, Paul et Maxime ne ferment pas l'oeil de la nuit et enchaînent les relais avec des chronos parmi les plus rapides en piste. Peu après la mi-course, la lecture du classement devient difficile avec les différentes stratégies et arrêts décalés. Après calcul, KMRS Racing navigue dans le top 5 mais les écarts sont extrêmement serrés avec moins de 25 secondes entre les deuxièmes et septièmes.

'Si on m'avait dit, après le premier quart de la course, qu'on terminerait sur le podium, je ne l'aurais pas cru !'

La bonne stratégie du team combinée à une pointe de vitesse et la régularité de métronome des pilotes permet à KMRS Racing de s'emparer de la deuxième place et même de s'offrir un tour d'avance sur ses poursuivants avant de boucler ce double tour d'horloge marocain.

 

La deuxième manche du championnat WEK est prévue début avril en Italie, mais au vue de la conjoncture actuelle, il est probable que le calendrier soit modifié.

 

 

 

 

WEK 2020 - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

Sponsoring & Partenariat
Copyright © NICOLAS BEVER RACING |