Weekend compliqué en Angleterre

14-08-19

 

Nous n'avons pas été épargnés par la malchance et les soucis mécaniques.

Deux semaines après les 25h Fun Cup à Spa-Francorchamps, Nicolas rejoignait l’équipe KMRS composée d’Antoine Morlet, Sam Spinnael et Amandio Costa Paz pour les 24h Karting Séries à Tesside.

 

62 équipes dont 13 belges ont fait le déplacement jusqu’en Angleterre pour en découdre sur le rapide et très bosselé circuit de 2,1km de long.

 

S’étant montré le plus rapide des pilotes KMRS lors des essais libres, Sam s’élance pour la séance qualificative. Durant les 15 premières minutes, le pilote anglais s’échange la première place avec une équipe anglaise.

Les teams belges s’étaient mis d’accord pour rouler ensemble en fin de séance afin de bénéficier de l’aspiration et de s’octroyer plus de chance de jouer les avants postes. Le team de Marc-Alexandre Stordeur a finalement servi de lièvre aux autres équipes et cette manoeuvre ne s’est pas avérée bénéfique pour KMRS qui termine la séance en quatrième position.

 

Nicolas prend le départ type le Mans et parvient à prendre la troisième position dès le premier tour.

Les tours suivants, le pilote belge cède quelques places au profit de pilote fougueux et, afin de ne pas perdre de temps pour rester aux contacts des leaders, Nico décide de rester sagement dans la roue de ses adversaires et de les pousser en ligne droite. De cette manière, un groupe composé de 10 pilotes se décroche du reste du peloton.

Dans une course d'endurance, la gestion du trafic est un élément primordial et les trois premiers réussissent à creuser un léger écart dans cet exercice. C'est à ce moment que l’ancien champion de Belgique x30, sixième à ce moment, décide de doubler ses adversaires pour prendre la tête du groupe suivant afin de rattraper les leaders. C’était sans compter sur la réaction « étrange » d’un concurrent, n’acceptant pas de se faire dépasser, de porter une attaque plus que limite faisant perdre définitivement le contact avec les premiers.

'Nous avons commis deux erreurs qui se payent cash à ce niveau'

Les choses commencent à se compliquer après plusieurs heures de course. Alors que le team soutenu par Cortess revient en deuxième position, ils commettent deux erreurs leur faisant perdre plusieurs minutes dans les stands et deux positions au classement général.

 

Ensuite, Sam Spinnael blessé à la main suite à un contact lors de son deuxième relais, doit renoncer à rouler sur avis médical. L’équipage se voit contraint de terminer les 14h de course restante à trois sur un tracé très exigeant physiquement.

 

Pour finir, vers deux heures du matin, l’équipe est victime de problèmes moteurs qui les obligent à rentrer deux fois en mécanique avant de pouvoir reprendre la course. En neuvième position avec plusieurs tours de retard sur les équipages précédents, KMRS voit ses chances de podium s’envoler.

 

Baisser les bras n’est pas dans les habitudes du team de Marc-Alexandre Stordeur.

Jacques Morlet et Killian Stordeur ne ferment pas l’oeil de la nuit afin d’assurer la stratégie et les arrêts aux stands. Antoine, Amandio et Nicolas se succèdent au volant du kart et réalisent de très bon relais. Nico en effectue même un double de 3h00 à 6h20 du matin !

'Nous sommes déçus du résultat mais décrocher un top 5 malgré tout ce qui nous est arrivé prouve que notre place était sur le podium !

Grâce à leurs efforts, le team parvient tout de même à franchir la ligne d’arrivée en cinquième position.

À noter que la Belgique a de nouveau fait forte impression en plaçant quatre équipages dans le top 5 dont un podium exclusivement belge.

 

Le prochain rendez-vous du team KMRS sera cette fois en Belgique pour les 24h de Spa-Francorchamps dans moins d’un mois.

 

 

 

 

WEK 2020 - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

Envoyer un mail à Nicolas Bever
Sponsoring & Partenariat
Copyright © NICOLAS BEVER RACING |