Des 24H Karting aux 25H Fun Cup

21-07-19

 

Nous étions bien placés pour terminer dans le top 10 voir même pour accrocher la 5e place.

Moins d’une semaine avant le départ de la course la plus longue du monde, les 25h VW Fun Cup, Nicolas a été appelé par le team Milo Racing pour leur prêter main forte au volant de l’une de leur trois voitures de pointe, la #289. Six ans après son unique apparition en Fun Cup, lors de ces mêmes 25h, Nico fait équipe avec le très expérimenté Julien Menard, Logan Jadot, Tom Ransonnet et Giovanni Scamardi supervisé par Luigi Donniacuo et Leïla Bielande pour la stratégie.
'Avec 126 voitures en piste, les drapeaux jaunes et pas moins de quatre neutralisations, il est difficile de trouver un tour clair.'
Après seulement une quinzaine de tours pour se remettre dans le bain lors des essais libres, il est déjà temps de se lancer pour la séance chronométrée. Nicolas réalise un très bon temps sur piste humide et place l’équipe Milo Racing en 8e position du classement provisoire sur pas moins de 126 voitures. La plupart des équipes améliorent leur chrono lorsque la piste se met à sécher tandis que le temps réalisé par l’ancien champion de Belgique x30 reste celui de référence pour la #289. Ce n’est qu’en toute fin de séance que Julien Menard réussit à s’extirper du trafic pour améliorer le chrono et positionner l’équipe 39e sur la grille.
'J’ai progressé tout au long du week-end.'
Les premiers tours de course sont « chauds » avec des freinages à quatre voitures de front. Julien parvient à éviter les embûches et réalise un très bon premier relais en remontant jusqu’en 15e position avant de passer le volant à ses équipiers. Malgré deux safety car ne jouant pas en la faveur de l’équipe Milo Racing, ils parviennent à entrer dans le top 10 vers minuit.
À moins de trois heures de l’arrivée, la #289 pointe, grâce à une bonne stratégie et à la régularité des pilotes, en 7e position du classement général. Malheureusement, en essayant d’éviter un retardataire en tête à queue au pif paf, Giovanni sort violemment dans les pneus et arrache roue, suspension, crémaillère etc. Le temps de rapatrier la voiture aux stands et de la réparer, le team perd plus de 40 minutes et voit toutes ses chances d’un bon résultat s’envoler.
'Nous étions bien placés pour terminer dans le top 10 voir même pour accrocher la 5e place. Cela aurait été un super résultat pour moi après six ans !'
Durant les trois dernières heures, les pilotes n’ont pas baissé les bras et sont parvenus à remonter quelques positions pour franchir la ligne d’arrivée à une modeste 46e place. Nico ne cache pas son souhait de participer aux 25h Fun Cup l’année prochaine voir même, si l’occasion se présente, de prendre le volant à l’une ou l’autre course encore cette saison. En attendant, le pilote WikiTree retrouvera l’équipe KMRS Racing pour les 24h karting series en Angleterre le weekend du 4 août.
 
 
 
 

WEK 2020 - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

Sponsoring & Partenariat
Copyright © NICOLAS BEVER RACING |