Pôle et victoire aux 24H d'Agadir

22-11-19

 

Double victoire au Maroc ! L’année dernière sous un déluge de pluie, cette année sous un soleil de plomb.

Le team KMRS s’est rendu, le week-end dernier, au Maroc à Agadir pour la dernière course de la saison. Sam Spinnael étant retenu par un impératif professionnel de dernière minute, Nicolas, Amandio Costa Paz et le récent médaillé d’argent aux FIA Motorsport Games, Antoine Morlet, étaient rejoint par un pilote belge, Paul Theysgen.

 

Au programme du samedi matin, briefing et séance qualificative d’une heure. Par expérience, le team KMRS sait que le meilleur chrono doit être réalisé dans les 10 premières minutes. Après cela, la température ambiante et de la piste augmentent ce qui ne permet plus de réaliser des temps aussi vite qu’en début de séance. Le pilote portugais est en charge de réaliser le chrono de l’équipe. Ce qu’il effectue avec brio en décrochant la pôle position avec moins de dix millièmes d’avance sur le deuxième.

KMRS a pour coutume de donner la possibilité à chacun de prendre un départ durant la saison. Pour un pilote, le départ est le moment le plus palpitant, mais il peut également être compliqué à gérer d’autant que les dépassements et contacts peuvent être virils durant les premiers tours. Le jeune Antoine (15 ans) a la responsabilité de le prendre en s’élançant depuis la pôle position.

 

 

Bénéficiant de l’aspiration, le second dépasse le pilote belge au bout de la ligne droite lors du premier tour. Intelligemment, Antoine reste derrière pour tenter de s’échapper du groupe des poursuivants. Au bout de 45 minutes de relais et quelques passe d’armes, « Le Kid » passe le volant à Nicolas en quatrième position avec un peu moins de trois secondes de retard sur la tête de la course.

 

Le règlement impose un total de 27 arrêts aux stands nécessitant à chaque fois un changement de kart et de pilote. La stratégie du team est de se décaler dans les ravitaillements en rentrant 15 minutes plus tôt pour éviter le trafic dans les stands. Le choix de cette stratégie implique qu’au premier changement de machine, l’équipage récupère un kart n’ayant pas roulé. Quelques tours sont nécessaires pour faire monter les gommes dures en température et réaliser de bons chronos. À chaque passage, Nico est le plus rapide en piste et parvient à prendre la tête de la course au bout de 15 minutes de roulage. Le pilote WikiTree termine son relais avec 19 secondes d’avance sur son plus proche poursuivant.

 

Les pilotes KMRS se succèdent en réalisant des chronos parmi les plus rapides tout au long de la course. L’aspiration jouant un rôle très important sur ce tracé, la stratégie de l’équipe est de prendre la roue d’un pilote rapide leur permettant de compenser lorsque leur moteur est moins performant. En exécutant parfaitement cet exercice, le quatuor s’offre un tour d’avance sur tous ses poursuivants après quatre heures de course. À la tombée de la nuit, KMRS Racing s’en octroie un deuxième, un troisième au petit matin et franchit la ligne d’arrivée avec quatre tours d’avance.

'C’est la première fois que nous faisons une course sans soucis mécanique, sans erreur de stratégie ou sans prendre de pénalité. C’était la course parfaite ! Nous avons su gérer des karts moins performants, réagir au niveau stratégique quand il le fallait et tout le monde a fait le job ; que ce soit les teams managers, les accompagnateurs ou les pilotes en piste.'

'Nous avons réussi à réaliser le doublé. L’année dernière sous un déluge de pluie et cette année sous un soleil de plomb. Cela prouve que nous avons une équipe homogène et rapide dans toutes les conditions.'

Nicolas et l’équipe KMRS bouclent la saison 2019 sur une victoire, mais commencent déjà à réfléchir au programme 2020. Des bruits de paddock évoquent le nom du championnat WEK (World Endurance Karting)…

 

 

 

 

WEK 2020 - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

Sponsoring & Partenariat
Copyright © NICOLAS BEVER RACING |