Podium aux 24h de Spa-Francorchamps

10-09-17

 

Meilleur tour en course sur pas moins de 330 pilotes !

Pour la 2ème année consécutive, Nicolas s'est joint à l'équipe KMRS Racing de Marc-Alexandre Stordeur pour les 24h de Spa-Francorchamps. Cette année, le team est composé de Sam Spinnael, Amandio Costa Paz, Benoit Visnovsky et Nicolas Béver. KMRS réalise le quatrième chrono des qualifications dans des conditions de piste difficiles avec une trajectoire sèchante tout au long de la dernière séance. Nicolas prend le départ et s'empare de la tête de la course à la fin du troisième tour. Après 17 minutes de course, l'ancien champion x30 est victime d'un ennuie mécanique qui l'oblige à rentrer aux stands alors que l'écart avec ses poursuivants ne faisait que croître. Quelques minutes plus tard le kart numéro #10 remonte en piste en dernière position (57ème) avec pas quatre tours de retard. Déchainé au volant de sa machine, Nico enchaîne les meilleurs tours en course tout au long de ses deux heures de relais. À noter que son chrono sera d'ailleurs le meilleur de ces 24h sur pas moins de 330 pilotes !

'Un coup de poket risqué mais réussi !'

La stratégie initiale étant tombée à l'eau suite à ce problème mécanique, le team décide de ne pas baisser les bras et de pousser au maximum pour remonter dans le classement. Grâce à un timing parfait lors des arrêts aux stands, à des chronos extrêmement rapides et à des relais effectués sans faute par chaque pilote, le team KMRS Racing revient à trois tours des premiers et entre dans le top 10 après seulement six heures de course. Au milieu de la nuit, le team s'empare de la troisième place à un peu plus de deux tours des leaders. Après 20 heures de course, l'équipe de Marc-Alexandre Stordeur est toujours à la troisième position à seulement un tour et demi des deux premiers.

 

Pour plus d'équité entre les équipes, le règlement impose des arrêts aux stands, pilotés par la direction de course, avec changement de machine environ toutes les quatre heures. À ce stade de la course il est très difficile, voir impossible pour KMRS Racing, de faire mieux que troisième sans tenter de coup de poker. Ils décident de repousser leur ravitaillement essence jusqu'au changement de kart. Cela leur permet de gagner un arrêt aux stands et par la même occasion de revenir dans le même tour que les premiers. Si malheureusement la direction de course les appelle trop tard, ils tomberont en panne d'essence et perdront tout espoir de podium.

Être en tête les 20 premières minutes, ensuite bon dernier à quatre tours, reprendre la tête après 21h de course pour finalement terminer avec une machine qui ne nous permet pas de nous défendre... C'est frustrant !

Après plusieurs minutes de stress, le kart numéro #10 est appelée par la direction de course pour effectuer son arrêt obligatoire et son changement de machine. Le coup de poker a fonctionné et l'équioe ressort des stands en tête de la course avec 8 secondes d'avance sur les deuxièmes et 15 secondes sur les troisièmes. Malheureusement le tirage au sort du dernier kart n'a pas été en leur faveur. Un moteur un peu faiblard leur faisait perdre plus de 8 dixièmes au tour durant les trois dernières heures de course et les empêchait de défendre leur position. L'équipe soutenue par Net & Co franchit la ligne d'arrivée en troisième position à un tour et demi des leaders.

 

 

 

 

WEK 2020 - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

Sponsoring & Partenariat
Copyright © NICOLAS BEVER RACING |