Un retour qui n'est pas passé inaperçu

05-06-16

 

Un podium pourtant mérité !

Suite à sa prestation au RX Lites Talent Search, Nicolas a été contacté par le team Kodokan pour effectuer un test en vue de participer à l'une ou l'autre course en karting. Seulement deux journées de test pour se remettre en jambe, apprendre à se connaître et découvrir les tous nouveaux châssis Haase ont été nécessaires pour que Nico et le team kodokan se décident à participer au deuxième round du Belgian Asaf Karting Series à Ostricourt.

 

Dès les premiers essais libres officiels, l'ancien champion de Belgique x30 se hisse en haut du classement. Aux essais qualificatifs Nicolas signe une pôle position autoritaire avec 2,5 dixièmes de seconde sur son plus proche poursuivant. À moins de cinq minutes du départ de la première course, branle-bas de combat sur la grille de départ. Tous les pilotes décident de chausser les pneus slicks à la vue d'une piste séchante de tour en tour.

'Ma victoire était méritée ! Recevoir Une pénalité suite à une erreur de la direction de course n'est pas normal.'
Dès les premiers tours de course, le pilote Haase creuse l'écart sur ses poursuivant grâce à un réglage chassis agressif. À la mi-course, le revers de ce type de setup se fait remarquer. Les temps aux tours stagnes tandis que ceux du deuxième s'améliorent. Quelques tours avant le drapeau à damier, le directeur de course a "oublié", à deux reprises, de présenter le drapeau bleu à deux pilotes retardataires en bagarre. Cette erreur a fait perdre plusieurs poignées de dixièmes et à engendré un contact entre Nico et l'un d'eux. Le pilote kodokan franchit la ligne d'arrivée en première position tout en exprimant sa joie après plusieurs tours d'une bagarre intense. Malheureusement Nicolas écope d'une pénalité de dix secondes ce qui le rétrograde à la troisième place du classement. Cette pénalité est due à un pare-choc avant décroché suite au contact avec un pilote retardataire qui n'avait pas reçu de drapeau bleu.

'Malgré 5 ans sans rouler en karting 2 temps, la découverte d'un nouveau team et d'un tout nouveau matériel, j'étais en position pour jouer la gagne.'

Le grille de départ de la seconde manche étant basée sur l'arrivée de la première, Nicolas se retrouve en deuxième ligne et démontre qu'il n'a rien perdu de ses freinages tardifs en prenant la tête de la course dès le premier tour. Une durite d'eau détachée au cinquième passage réduit à néant les espoirs de victoire du team alors que Nicolas était en tête de la course.

 

 

 

 

WEK 2020 - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

24H Karting - Nicolas Bever

Sponsoring & Partenariat
Copyright © NICOLAS BEVER RACING |